La psychothérapie

Pourquoi et quand entreprendre cette démarche?

Aller voir un médecin va de soi quand le corps est malade. Être malade est une évidence qui s’impose à nous par des signaux que nous envoie notre corps et aussi parfois notre cerveau. La paix des organes est rompue par ce signal et nous avons été naturellement éduqués pour aller voir un tiers, un médecin, un soignant, et lui demander d’intervenir pour revenir à cet état corporel « normal » que nous partageons avec l’humanité en bonne santé.

Parfois, les signaux sont moins physiologiques ou pas uniquement. Ils s’apparentent à une difficulté à se mouvoir avec aisance et créativité spontanée dans la vie. Une sorte de mur invisible nous rend la vie difficile ; nous sommes pris dans le courant tumultueux de nos émotions ; un état de stress lié aux circonstances qui nous envahit au-delà de nos capacités naturelles d’adaptation ; la vie peut apparaître comme un disque rayé dont nous avons l’intuition sans détecter précisément ce qui se répète ni pourquoi. Cela peut être un moment de crise lié aux événements de notre vie: difficulté relationnelle, professionnelle, parentale; angoisses de toutes sorte, désordres addictifs, somatisations, passages dépressifs … Il ne s’agit pas là d’une pathologie psychique honteuse pas plus que le fait d’attraper un rhume ne nous condamnerait à être relégué au ban de l’humanité. Nous sommes en général tout à fait bienveillants vis à vis de ce corps qui s’est laissé envahir – et il nous communique en cela quelque chose – par un corps étranger ; pourquoi ne le serions-nous pas vis à vis de notre santé psychique ?

S’engager dans une démarche de soin psychologique est dans ces moments un mouvement qui s’inscrit dans le désir de prendre le dessus sur ses difficultés, un pas vers la santé, vers la joie et une liberté à retrouver ou a découvrir. Corps ou psyché, il n’y a en cela pas de différence.

Parler est le véhicule premier du soin de la thérapie que je pratique ; le corps n’est jamais loin car la voix, par l’accès qu’elle donne aux émotions en appelle à notre être tout entier. Ce processus d’expression et de clarification est un des éléments fondamentaux de la mise en œuvre de la thérapie que je vous propose.

Je pratique une thérapie relationnelle : qu’est-ce que cela veut dire? Ensemble, nous affronterons vos difficultés, en face à face. J’interviendrai, vous encouragerai à développer, en vous montrant d’autres aspects de votre récit, vous proposant de vous découvrir vous-même, à envisager d’autres possibles et à mobiliser votre énergie dans le respect de votre demande de soin.​.

Ma pratique s’inscrit dans le cadre décrit par le code de déontologie propre au métier de psychopraticien qui vous garantit, entre autres chose, la confidentialité de nos échanges et un accueil inconditionnel.

Dépression, stress, anxiété, Angoisse, traumatisme, difficultés sociales, relationnelles, trouble réactionnel dû à un évènement de la vie (divorce, deuil, burnout…) Thérapie de Couples/Thérapie de Groupe/Analyse Transactionnelle – Psychothérapie – Aide psychologique – Psychothérapie – Anorexie – Boulimie – Addictions – Psychothérapeute -Thérapie comportementale -Thérapie couple – Dépression – Phobies Affirmation de soi – Adoption – Haute-Garonne